VISITE DU 1er MINISTRE DANIEL KABLAN DUNCAN

Une vue de la délégation gouvernementale conduite par le 1er Ministre (au centre) en compagnie des Responsables de la plateforme aéroportuaire.

Le Mercredi 30 Décembre 2015, Le Premier ministre, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, Daniel KABLAN DUNCAN a conduit une délégation composée du ministre des Transports Gaoussou TOURE, du ministre délégué à la défense Paul KOFFI KOFFI et du ministre du Budget Abdourahmane CISSE en vue de s’imprégner des travaux en cours sur la plateforme aéroportuaire.

Le Mercredi 30 Décembre 2015, Le Premier ministre, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, Daniel KABLAN DUNCAN a conduit une délégation composée du ministre des Transports Gaoussou TOURE, du ministre délégué à la défense Paul KOFFI KOFFI et du  ministre du Budget Abdourahmane CISSE en vue de s’imprégner des travaux en cours sur la plateforme aéroportuaire.

Une vue de la délégation gouvernementale conduite par le 1er Ministre (au centre) en compagnie des Responsables de la plateforme aéroportuaire.

Une vue de la délégation gouvernementale conduite par le 1er Ministre (au centre) en compagnie des Responsables de la plateforme aéroportuaire.

1ère Etape : Gare de Fret

Accueillis par les autorités aéroportuaires à la gare de fret où a démarré la visite des chantiers, Daniel  KABLAN  DUNCAN et sa délégation ont eu droit à une visite guidée au cours de laquelle les raisons de l’arrêt des travaux au niveau de la gare de fret lui ont été expliquées par Georges Philipe Ezaley, Dg de la SODEXAM.

Monsieur Georges Ezaley, DG de la Sodexam (à gauche) en pleine explication devant les autorités ministérielles et le PCA d’AERIA, Monsieur Abdoulaye COULIBALY (4ème à partir de la gauche)

Monsieur Georges Ezaley, DG de la Sodexam (à gauche) en pleine explication devant les autorités ministérielles et le PCA d’AERIA, Monsieur Abdoulaye COULIBALY (4ème à partir de la gauche)

Le 1er ministre a donné des assurances quant à la reprise des travaux dans la première quinzaine du mois de janvier 2016 : « il y a des choses qui avancent positivement à l’Aéroport Félix Houphouët-Boigny, mais  il y a aussi des problèmes qu’il faut pouvoir régler parce qu’il y a un arrêt de chantier. Avec le ministre en charge du Budget, nous avons vu qu’il faut faire en sorte que le 16 janvier 2016 au plus tard, le gouvernement apporte sa contrepartie. Deux milliards (2) FCFA ont déjà été dégagés par le gouvernement, le reste, à savoir 5 milliards de FCFA seront dégagés en janvier 2016».

Rappelons que la rénovation de la gare Fret, a été financée par la Banque Islamique de Développement (BID) à hauteur de 24 milliards de FCFA dont 7 milliards attendus comme participation de l’Etat de Côte d’Ivoire.

2ème  Etape : Aérogare internationale

Outre la gare Fret,  le Premier ministre Ivoirien et sa délégation ont visité la nouvelle zone d’embarquement aménagée par AERIA. Cette zone comprend la zone PIF entièrement refaite, la zone duty free moderne, digne des aéroports du monde, le restaurant Air Lounge Café qui accueille le passager dans une ambiance contemporaine et le nouveau salon Business de classe mondiale avec un design moderne et raffiné. Il en a exprimé son entière satisfaction, quant à la qualité de l’aménagement dudit Salon qui répond aux normes internationales en la matière. «  Il y a un bel aménagement qui a été fait au niveau du Salon business », a –t-il affirmé.

Monsieur Gilles DARRIAU, DG d’AERIA présentant le nouveau salon VIP.

Monsieur Gilles DARRIAU, DG d’AERIA présentant le nouveau salon VIP.

La délégation gouvernementale a pu se rendre compte du travail abattu par AERIA qui a permis la rénovation du Salon Business et toute la zone d’embarquement qui intègre galerie marchande et restaurant moderne.

Le chef du gouvernement a rappelé l’importance du fret aérien, avant de dévoiler les perspectives de développement de l’aéroport international d’Abidjan :

aeriaci_201501005

« Nous sommes autour de 20000 tonnes de fret, mais l’objectif, c’est d’aller à 50.000 tonnes .Il était donc important que nous venons voir .Le Président  de la République Alassane Ouattara  veut que l’aéroport d’Abidjan soit l’un des plus compétitifs de l’Afrique de l’ouest. Il y a un bel aménagement qui a été fait au niveau du Salon business, mais il n’y a pas que cela .D’ici à 2019, il y aura une trentaine de milliards de FCFA d’investissements qui seront faits, ce qui permettra d’atteindre 15 millions de passagers. Le Président de la République a fixé comme objectif, 8 millions de passagers en 2020. Nous sommes actuellement à 1 ,5 millions de passagers, il y a du chemin à faire. Et pour cela, il faut des infrastructures de qualité. Au total, c’est près de 1000 milliards de FCFA d’investissements qui seront faits à l’Aéroport International d’Abidjan ».

La question des coûts élevés  multiples au niveau de l’Aéroport international d’Abidjan a été évoquée  par le Premier ministre Daniel KABLAN DUNCAN qui a promis avec la volonté du Chef de l’Etat, d’amenuiser lesdits coûts : « nous allons accélérer le mouvement pour que nous devenions le hub de la sous-région .Nous avons pris une décision avec  le Président de la République  pour baisser les coûts au niveau de l’aéroport d’Abidjan et améliorer sa compétitivité .D’ici à fin janvier 2016, notre aéroport sera peut-être le plus compétitif de l’Afrique de l’ouest ».

 

Daniel KABLAN DUNCAN a profité de cette visite, pour aborder la volonté du gouvernement d’achever  le projet Aérocité qui est une ville dans la ville. « C’est plus de 1000 milliards de FCFA d’investissements qui vont se faire. Ce sont de gros dossiers que le Président a demandé d’accélérer », a informé le locataire de la primature.

Le Premier ministre a clos son propos en adressant  ses félicitations au ministre des Transports et aux responsables d’AERIA pour le travail abattu.